Huile de coco, un indispensable pour la beauté du cheveux?

L’huile de coco est très bien pour les cheveux de façon général en particulier pour les cheveux crépus.

Cependant il peut arriver que vos cheveux durcissent et/ou deviennent secs suite à une application de cette huile … sachez qu’on peut remédier à cela

Voici 4 astuces qui vous aideront peut-être à renouer ou adopter l’huile de coco dans votre routine capillaire (personnellement j’adore et je ne m’en passe plus) :

Astuce n°1 : Achetez une huile de qualité !

Privilégiez une huile extra vierge, pure et biologique qui est plus adaptée pour la peau et les soins capillaires. Pour ma part, j’ai trouvé une huile biologique d’excellente qualité sur Amazon que je vous recommande , voici le lien Huile de coco bio

Astuce n°2 : Ayez la main légère !

Une petite quantité d’huile suffit largement à traiter vos longueurs et pointes. Nul besoin d’en mettre des tonnes. Gardez à l’esprit ceci : plus vous aurez la main lourde et plus vos cheveux seront susceptibles de durcir en cas de variations de températures.

Astuce n°3 : Mélangez-la à d’autres huiles !

Voici une astuce qui fonctionne du tonnerre à en croire les témoignages qu’on peut lire sur la Toile. Le principe est simple : mélangez un peu d’huile de coco avec une huile qui reste fluide à basses températures (huile d’olive, d’amande douce, etc.) afin de prévenir tout risque de durcissement ou autre effet capillaire indésirable (cheveux secs au toucher).

Astuce n°4 : Faites uniquement des bains d’huile !

Rien ne vous oblige à utiliser quotidiennement l’huile de coco pour nourrir vos pointes sèches. Vous pouvez uniquement vous contenter d’une application la veille d’un shampooing afin de bénéficier de ses vertus protectrices ! En effet, il a été scientifiquement démontré qu’appliquée avant un shampooing (de préférence la veille au soir), l’huile de coco limite le gonflement des cheveux, réduisant ainsi les risques de les abîmer lors du démêlage.

Le saviez-vous ?
L’huile de coco est à ce jour la seule huile connue pour limiter, de façon considérable, les pertes en protéines au niveau de la cuticule

Sources : Biouty-Mix

Tags:

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?