Baby blues, déprime post natale, comment reconnaitre les symptômes ?

img-article-2Rêvée, idéalisée, attendue neuf mois durant, la naissance d’un enfant est un moment intense!
Mais tout ne se passe pas toujours comme on l’imagine. Souvent, malgré le bonheur et la joie que procure l’arrivée de ce bébé dans leur vie, les femmes traversent une phase de tristesse, de doute, d’anxiété : c’est ce qu’on appel le « Baby Blues ».

le Baby Blues aussi appelée dépression post-natale survient généralement entre les 2 à 5 semaines qui suivent l’accouchement. Cette dépression semble etre liée aux variations brusques d’hormones liées à la grossesse. C’est un sujet encore tabout certe , mais en réalité peu de femmes y écharpent.

Baby Blues, Quel sont les symptômes ?

On reconnaît le baby-blues à la présence d’au moins 5 de ces symptômes :

  • Humeur triste, sentiment de vide ;
  • Manque de plaisir et d’intérêt
  • Modification de l’appétit et du poids ;
  • Trouble du sommeil (le plus souvent insomnie)
  • Fatigue générale, manque d’énergie ;
  • Agitation (besoin de bouger, de parler) ;
  • Incapacité à se concentrer et à décider ;
  • Idées suicidaires.

Baby Blues, es-ce grave ?

En règle générale, cela ne dure pas très longtemps. Donc la plupart du temps, tout va vite rentrer dans l’ordre.
Mais si cela se prolonge,Il est essentiel d’avoir recours à une consultation spécialisée afin de remettre les choses en ordre.
Sinon cela pourrait avoir des conséquences sur l’enfant. Le bébé s’il sent que sa maman manque de tendresse envers lui pourrait se détourner d’elle. Il peut alors connaître des troubles du sommeil et de l’alimentation.

Sources : www.psychologies.com et sante.journaldesfemmes.com

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?